Blog

  • Home

Que vous cherchiez des conseils ou cherchez simplement des idées pour améliorer le bien-être au travail, nous vous proposons une série de conseils axés santé.

Des fruits, des fruits… et des fruits

Alors que les employés sont souvent attirés par les bonnes viennoiseries du matin apportées par un collègue, il est nécessaire de voir la santé des collaborateur préservé. Les plats chargés en mauvaises graisses étant plus lents à digérer et les sucreries apportant un taux de sucre dans le sang élevé avant de s’effondrer, nous conseillons donc vivement d’encourager les fruits et autres aliments naturels au bureau.

En privilégiant les bonnes graisses et les protéines, vos repas vous apporteront de l’énergie au lieu de vous en prendre et vous serez bien plus efficace au travail.

Vous trouverez toutes ces bonnes choses dans les oléagineux (amandes, noix, noisettes) qui sont pauvres en sucre mais riches en fibres et bonnes graisses comme les fameux oméga-3, un carburant pour notre cerveau. En plus d’être très rassasiant, ils nous apportent de la vitamine E, un antioxydant et de nombreux minéraux, dont le calcium. Une petite poignée d’oléagineux vous suffira à combler un petit-creux, pour un grignotage sain et énergisant. Mais comme pour toute chose, à consommer avec modération sous risque d’allergies.

Session sport

Faire du sport avec ses collègues ou collaborateurs permet d’améliorer ses relations sociales et professionnelles. En cela, l’activité physique est un excellent vecteur de lien social au sein de l’entreprise. De plus, la pratique sportive libère des hormones de bien-être et de satisfaction personnelle, les endorphines. Elles apportent plus de confiance en soi et l’envie de progresser et de réussir.

Vous pouvez profiter de réaménager un espace pour mettre à disposition quelques appareils. Vous pouvez même profiter de la motivation de quelques collaborateurs en organisant des sessions courses à pied ou vélo, ou même yoga pour libérer les tensions, être en forme, se ressourcer et donc favoriser la concentration et la créativité.

Le rapport au temps

Pour Dominique Steiler, la complexité de la notion de bien-être au travail réside dans la question du rapport au temps. “Le temps de l’entreprise est celui de l’urgence, alors que celui de la personne et du bien-être est celui de la lenteur, nuance-t-il. Or, quand une entreprise investit, y compris la question du bien-être, elle attend un retour rapide sur investissement. ” Pour le chercheur, les dirigeants réagissent de trois façons différentes face aux enjeux du bien-être. ”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *